TECHNIQUE. INNOVATION. AUTOMATISATION.
    Prenez la main !

Soyez à la pointe de l'industrie 4.0 avec notre Cobot! A partir de 9500 €!

APPLICATIONS & CAS D'UTILISATION

Quelques exemples d'applications:

Chargement de Machine

Pick and Place

Vissage

Vision

Conditionnement

Assemblage

Test de R&D

Test de Production

Depose de Liquide

Education & Formation

Applications Autres

Quand intégrer un robot industriel pour conditionnement à votre chaîne logistique ?

Généralement, les innovations technologiques s’accompagnent de profonds changements. Comme exemple, avec un robot industriel pour conditionnement, les PME disposent d’une solution pour accroître leur rendement.

Relativement récente, cette technologie, développée par votre distributeur de cobots à Paris, accompagne la croissance des établissements. Elle constitue un remède pour repositionner votre société dans un environnement extrêmement concurrentiel.

 

Mais il faut savoir y recourir au bon moment. Voici les signes avant-coureurs qui annoncent que vous devriez passer à la cobotisation.

L’entreprise souhaite exécuter des tâches de palettisation avec une grande précision

Par palettisation, on entend un procédé de coordination, de magasinage et d’expédition de marchandises. Il consiste à les positionner sur une palette en vue de leur offrir une protection maximale, puis à les cercler à l’aide d’un film. Cette méthode s’applique dans plusieurs domaines : métallurgie, usinage, moulage, agro-alimentaire, plasturgie, etc. Sur la majorité des sites, elle relève des missions du personnel humain.

Mais un humain s’épuise. Et les manœuvres répétitives peuvent rapidement devenir fastidieuses, ce qui rejaillira sur les performances globales de la structure. L’équiper d’un robot collaboratif pour assemblage de composants constitue alors une solution appropriée. La machine collecte les boîtes des transporteurs puis les entrepose sur les palettes. Elle répète l’opération pendant des heures, tout en conservant sa précision.

La société envisage d’accompagner les employés et de les aider à mieux s’épanouir

Il faut accomplir de multiples activités dans une chaîne de production : vissage, collage, soudage, test de qualité, etc. À ces opérations s’ajoutent les travaux de finition et de conditionnement. Certes, il reste possible de déployer l’ensemble de son personnel dans ces tâches. Toutefois, il existe une meilleure option : le robot industriel pour conditionnement.

Placé en fin de production ou au début, il s’occupe de plusieurs fonctions. Cette particularité des cobots les oppose diamétralement aux robots. En effet, contrairement à ces derniers, eux peuvent exécuter de nombreuses missions. Ils soulagent ainsi les opérateurs. Ils ne se chargeront plus des opérations pénibles, contraignantes et à faible valeur ajoutée.

Les techniciens surveillent les performances du robot collaboratif et se concentrent sur des tâches plus valorisantes. Ainsi, ils expriment mieux leur potentiel, s’épanouissent et l’entreprise aussi. Pour cause, elle positionne l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.

L’établissement aspire à baisser ses coûts de production

Le budget nécessaire pour l’élaboration d’un bien peut rapidement s’envoler. L’enseigne prévoit les matériaux à utiliser – ils peuvent coûter cher en fonction de leurs caractéristiques – les charges à supporter, les salaires des employés, etc. En outre, elle doit construire une stratégie de communication productive en vue de vendre ses objets.

Existe-t-il une solution pour réduire son budget ? Oui, le bras de robotique collaboratif pour la logistique des entrepôts. Puisqu’il réalise plusieurs tâches, il contribue à la suppression de certains pôles de dépense. De plus, en réorganisant le site de manière à rendre les opérations à portée de pince, l’entreprise gagne un temps précieux.

L’entité poursuit l’objectif d’acheter moins cher un robot industriel pour conditionnement

En intégrant un robot dans sa logistique, l’entité respecte son cahier de charges et les délais de fabrication. Toutefois, la robotisation nécessite un financement élevé. Pour preuve, l’entrée de gamme des modèles SCARA 4 axes oscille entre 15 000 et 25 000 €, et le haut de gamme entre 35 000 et

60 000 €.

Vous pouvez obtenir à un prix moins élevé des robots collaboratifs pas chers pour TPE et PME. Le cobot SCARA à 4 axes Junior 300 de MIP Robotics, disponible partir de 9 500 €, en constitue un exemple. Léger, il affiche un poids de 14 kg avec une zone de travail de 600 mm. Après l’acquisition de ce produit, Toshiba annonce atteindre une vitesse inférieure à 8 secondes/cycles avec un ratio de 99,5 % sur sa ligne d’assemblage de composants.

Recourir à la cobotisation pour un ROI rapide et intéressant

Pour une société, le robot industriel pour conditionnement représente une excellente opportunité. Non seulement son prix d’achat se trouve réduit, mais en plus la rentabilité qu’il offre demeure optimale. En 6 mois ou un an au maximum, l’entreprise obtient un ROI alléchant grâce au fabricant de cobots.

Conclusion

À la recherche d’une solution rentable, une entreprise peut se tourner vers un robot collaboratif. Il exécute diverses tâches avec précision et qualité et aide les employés à se réaliser. De plus, la société réduit son budget de production.

 
NOUS CONTACTER

CAP18 (Atelier)

189 rue d'Aubervilliers,

75018 Paris

+33 6 62 88 52 30